INTAILLE


INTAILLE
INTAILLE

INTAILLE

Terme qui désigne des pierres taillées ou gravées en creux dans la masse. Dans une intaille, aucun élément n’est en relief au-dessus du plan initial de la pierre. La technique de l’intaille constitue la glyptique. L’intaille s’oppose au camée qui désigne une pierre sculptée en relief (pierre généralement constituée de couches superposées de couleurs différentes mises en évidence par le dégagement en relief de chacune d’elles). Les pierres les plus fréquemment employées pour les intailles sont la cornaline, la calcédoine, l’agate, le jaspe et le cristal de roche, plus rarement, les pierres dites précieuses (émeraudes, saphirs); on entame la pierre avec des burins et au touret (petit tour à roue actionné au moyen d’une manivelle). Les intailles comportent soit un décor, soit des inscriptions, des armoiries ou des monogravures (au contraire des camées, qui sont en général figuratifs) car elles étaient souvent montées pour être utilisées comme cachets ou sceaux en forme de bagues ou d’anneaux; elles ornaient parfois des bijoux. L’Antiquité fournit un nombre considérable d’intailles que le Moyen Âge rechercha, collectionna et remonta sur toutes sortes d’objets, couronnes, reliquaires, plats de reliure, vases, calices, etc., ce qui laisse penser qu’on en fabriqua assez peu à cette époque; à la Renaissance au contraire la glyptique retrouva un essor considérable.

intaille [ ɛ̃taj ] n. f.
• 1808; it. intaglio
Arts Pierre fine gravée en creux. L'intaille est gravée en creux et le camée en relief. Intaille qui sert de sceau, de cachet.

intaille nom féminin (de entaille, avec l'influence de l'italien intaglio) Pierre fine gravée en creux, au contraire des camées. (Les intailles ont été très utilisées, comme cachets ou amulettes, en Mésopotamie, en Égypte, chez les Crétois, puis chez les Grecs et les Romains ; on en a gravé, à nouveau, de la Renaissance auXIXe s.)

intaille
n. f. BX-A Pierre dure gravée en creux.

⇒INTAILLE, subst. fém.
A. — BEAUX-ARTS. Pierre précieuse ou pierre dure gravée en creux, employée principalement dans la décoration de pièces d'orfèvrerie et dans la fabrication de sceaux ou de cachets. Anton. camée. L'intaille d'une bague en pierre fine (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 176). Les intailles romaines ont je ne sais quelle ardeur intense (LORRAIN, Phocas, 1901, p. 21).
P. méton. :
... les cachets et cylindres-sceaux du Moyen-Orient, les scarabées égyptiens, les intailles gréco-romaines sont bien des sceaux au sens étroit du mot et selon la définition classique : empreinte sur une matière plastique, généralement la cire, d'images ou de caractères gravés sur une matière dure...
L'Hist. et ses méth., 1961, p. 393.
P. ext. Gravure en creux sur toute autre matière (bois, cuir p. ex.). Ces riches panneaux de paravents à intailles coloriées (GONCOURT, Journal, 1894, p. 689).
Loc. prép. En intaille. En creux. Des croix en relief ou en intaille (LENOIR, Archit. monast., 1856, p. 60).
B. — Au fig.
1. Image, idée, œuvre fortement ancrée, gravée dans l'esprit de quelqu'un. Rien de ce que je lus de Goethe, ensuite, ne put modifier cette première intaille [la lecture du Prométhée] (GIDE, Journal, 1929, p. 906).
2. Style nerveux, incisif. La concision doit coïncider avec l'intaille, ou la morsure (L. DAUDET, Brév. journ., 1936, p. 88).
Prononc. et Orth. : [] ou [-aj]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1740 intagli [mot ital. cité] (Ch. DE BROSSES, Lettres familières sur l'Italie, éd. Y. Bézard, t. 2, p. 254); 1808, intailles (BOISTE). Empr. à l'ital. intaglio, plur. intagli, attesté comme terme de B.-A. dep. début XIVe s. (BARTOLOMEO DA S. CONCORDIO ds BATT.), proprement « entaille », déverbal de intagliare « entailler ». Bbg. HOPE 1971, p. 362.

intaille [ɛ̃tɑj] n. f.
ÉTYM. 1808; intagli, cité comme mot ital. (de Brosses), 1740; ital. intaglio, déverbal de intagliare, de tagliare « tailler ».
Arts. Pierre fine gravée en creux. || L'intaille est gravée en creux et le camée en relief. || Intaille qui sert de sceau, de cachet (→ Empreinte, cit. 1).
0 (…) l'artiste oppose une Bacchante surprise par un satyre, d'un style si pur, si antique, que vous vous demandez de quelle intaille, de quel camée (…) est tiré ce beau groupe.
Th. Gautier, Voyage en Russie, p. 184.
DÉR. Intailler.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intaille — représentant Julie, fille de Titus. Monture du IXe siècle. Auteurs: Euodos (graveur) et Atelier de la cour de Charles le Chauve (orfèvre). Cette intaille a appartenu au Trésor de Saint Denis. Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de… …   Wikipédia en Français

  • intaillé — intaillé, ée (entrée créée par le supplément) (in ta llé, llée, ll mouillées) adj. Travaillé à l intaille. •   Plusieurs gemmes intaillées portent le nom grec de leur propriétaire, écrit à rebours, et se reconnaissent ainsi pour des cachets, A.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTAILLE — n. f. T. de Beaux Arts Pierre précieuse ou Pierre dure gravée en creux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intaille — (in tâ ll , ll mouillées) s. f. Terme de beaux arts. Pierre dure gravée en creux, à la différence des camées. ÉTYMOLOGIE    Lat. in, en, dans, et taille …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • intailler — [ ɛ̃taje ] v. tr. <conjug. : 1> • 1860; de intaille ♦ Techn. (Arts) Graver en creux (une pierre fine). P. p. adj. Pierre intaillée. ● intailler verbe transitif (de intaille) Graver en creux une pierre fine. ● intailler (synonymes) verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • GLYPTIQUE — Que les gemmes aient été muettes, inscrites ou gravées, dès leur origine, depuis les temps préhistoriques, elles précisèrent trois caractères distinctifs: ceux d’ornement, de talisman et de cachet. Avant même qu’ait été connu le moyen de graver… …   Encyclopédie Universelle

  • camée — [ kame ] n. m. • 1752; it. cameo → camaïeu 1 ♦ Pierre fine (agate, améthyste, onyx) sculptée en relief pour mettre en valeur ses couches diversement colorées. Camée monté en bague. « Émaux et Camées », poèmes de Th. Gautier. Profil de camée :… …   Encyclopédie Universelle

  • intalie — INTÁLIE s.f. Piatră dură, gravată în adâncime, folosită mai ales la inele ca sigiliu. – Din fr. intaille. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  intálie s. f. (sil. li e), art. intália (sil. li a), g. d. intálii, art. intáliei Trimis de… …   Dicționar Român

  • Sculpture — en ronde bosse. David de Michel Ange La sculpture est une activité artistique qui consiste à concevoir et réaliser des formes en volume, en relief, soit en ronde bosse, en haut relief, en bas relief, par modelage, par taille directe, par soudure… …   Wikipédia en Français

  • DOMENICO DE’ CAMMEI — (actif fin XVe déb. XVIe s.) Selon Vasari, Domenico de’ Cammei travaille à Milan, comme graveur sur gemmes et comme médailleur. Il est en ces domaines le rival d’un artiste réputé, Giovanni delle Carniole, auteur du portrait en intaille de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.